"Cocktail club", de Sophie Kinsella

septembre 21, 2016

Chaque été vient le temps de la chick-lit. Cette année je n'ai lu qu'un livre du genre : COCKTAIL CLUB de Madeleine Wickham (alias Sophie Kinsella) qui est, à mieux, la reine de la chick-lit. Ses plus grandes réussites sont, pour moi, LES PETITS SECRETS D'EMMA et L'ACCRO DU SHOPPING (je ne sais plus où je me suis arrêtée dans cette série, je compte la reprendre depuis le début dès que ma PàL croulante aura diminué).



Le Cocktail Club est un groupe de collègues, Maggie, Candice et Roxanne, qui se retrouvent hebdomadairement dans un même bar. Maggie est rédactrice en chef d'une revue à succès, fraîchement mariée et enceinte. Candice est 'lune de ses rédactrices tout juste célibataire. Roxanne, quant à elle, est journaliste free-lance et partage son temps entre la capitale anglaise où elle fréquente un homme déjà engagé et des hôtels de luxe aux quatre coins du monde dont elle fait la chronique.
Leur train-train est bouleversé le jour où, dans le bar qu'elles chérissent, Candice reconnaît une ancienne camarade de classe mal intentionnée qu'elle décide de prendre sous son aile en lui offrant emploi et toit.

Bien que je sois une grande fan de Sophie Kinsella, COCKTAIL CLUB m'a beaucoup moins enthousiasmée que ses autres livres.
La relation des trois filles semble basée sur une amitié peu stable, plus opportuniste, de convenance, que sincère.
Les personnages sont assez énervants, tant les trois principales protagonistes que tout ceux qui gravitent autour. Seul Ed, un voisin de Candice, a retenu mon attention et affection.

« " - [....] On s'entendait à merveille. Elle se montrait si attentionnée ... Un jour, elle m'a offert un stylo.
- Un stylo ?
- Oui.
- C'est tout ce qu'il te faut ? Un stylo ?
- Mais non ! Ce n'est pas ce que je voulais dire ... "
Trop tard. Ed avait reposé sa tasse et fouillait dans ses poches.
" Tiens, dit-il en lui tendant un vieux bic mâchonnée. Tu veux être ma copine ? "
»

Évidemment, et comme dans la plupart de ces fictions, la fin se devine dès les premiers chapitres. C'est souvent l'humour et les péripéties qui font tout le charme du roman. Sophie Kinsella l'illustre d'ailleurs merveilleusement avec L'ACCRO DU SHOPPING. Malheureusement ici je n'ai pas vraiment trouvé de moment drôle ni de passage un peu original.

Même si COCKTAIL CLUB répond aux codes élémentaires de la chick-lit, je doute de garder longtemps souvenir de cette lecture.



-> COCKTAIL CLUB, de Madeleine Wickham (alias Sophie Kinsella) - Éditions Pocket, 2013 - 347 pages ISBN 9782266235730

 

You Might Also Like

0 commentaires