"Un employé modèle", de Paul Cleave

septembre 06, 2016



Je ne lis pas de thriller, jamais. Mes insomnies n'ont pas besoin que mon imagination fertile s'en mêle. Mais depuis sa sortie en France, UN EMPLOYÉ MODÈLE de Paul Cleave me fait de l’œil. Il faut dire qu'il a tout pour plaire :

Joe Middleton contrôle les moindres aspects de son existence. Célibataire, aux petits soins pour sa mère, il travaille comme homme de ménage au commissariat de police. Mais qui est-il vraiment… ? Des meurtres en série se succèdent, jusqu’au jour où un meurtre est commis sur le même mode opératoire que les siens mais, pourtant, Joe ne s’y reconnaît pas…Contrarié par ce coup du sort, il décide de mener sa propre enquête.

Paul Cleave nous tient en haleine dès le premier chapitre et l’exploit de conserver cet intérêt jusqu'à la dernière page est remarquable. Oui, jusqu'à la dernière page, parce que même la fin est géniale.

Joe est à la fois tueur, victime et enquêteur grâce à son emploi d'homme d'entretien au commissariat central qui lui permet d’accéder sans risque à tous les éléments réunis par les inspecteurs. Totalement imbu de sa personne, ce qui le perdra, et d'une prétention hors norme, il n'a rien à voir avec l'adorable Dexter. Malgré tout on se prend d'affection pour cet être abject qui joue au Forrest Gump et se moque de tout ceux qui l'entourent à l'exception de Jéhovah et Cornichon, deux poissons.

« Le corps a été trouvé sur le lit. Le ruban adhésif qui entourait son corps est encore là. On dirait que ça a été dessiné par un écolier. ça doit être le boulot le plus facile de toute la police. J'imagine l'entretien d'embauche :"Eh bien, si vous pouvez tracer une ligne autour de cette orange, le job est à vous". »

Pour être totalement honnête j'ai sauté deux ou trois passages, en particulier celui de la mutilation de Joe, de notre mutilation car le lecteur EST Joe.

UN EMPLOYÉ MODÈLE de Paul Cleave, ou le thriller qui m'a plu, à moi qui n'ose toujours pas regarder la scène du pont dans Anastasia de Don Bluth et Gary Goldman.

« J'AIME LES FEMMES ET J'AIME LEUR FAIRE DES CHOSES QU'ELLES NE VEULENT PAS ME LAISSER FAIRE. IL DOIT Y AVOIR 2 OU 3 MILLIARDS DE FEMMES SUR CETTE TERRE. EN TUER UNE PAR MOIS, C'EST PAS GRAND CHOSE. C'EST JUSTE UNE QUESTION DE PERSPECTIVE. »


-> UN EMPLOYÉ MODÈLE, de Paul Cleave - Éditions France Loisirs, 2009 - 464 pages

 

You Might Also Like

2 commentaires

  1. J'avais bien aimé aussi même si j'avoue que la scène de mutilation est assez gore !

    RépondreSupprimer
  2. Ce livre donne bien envie :p
    Je vais l'ajouter dans ma wish :D
    Bonne journée

    RépondreSupprimer