De l'incompétence professionnelle poussée à son maximum, ou l'art de ne vraiment pas savoir remonter un pauvre pare-brise.

octobre 15, 2016


Je traite rarement les gens. Très très rarement (la dernière fois c'était une dame qui, arrêtée sur un trottoir, après avoir reculé et tapé le piéton que je suis, avait répondu à mon "Attention !" un "Ça va hein"). Même quand je bossais pour une grande enseigne de meubles au service expé' et qu'on me perdait des remorques pleines (véridique - et que dire de celui qui a déchargé ses 70m3 dans le dépôt d'une enseigne concurrente), même quand je dois expliquer littéralement tous les jours à la même personne que le droit de préemption devant être purgé on ne peut pas signer une vente dans la semaine suivant le compromis, même quand j'entends Gouvernement Hollande ou qu'un article stipule.

Mais là, je suis tombée sur un cas, niveau compét' .

Il y a quelques mois je faisais changer mon pare brise par une société située à 200 mètres de chez moi. Sur le site, promesse d'essuies glace neufs s'il n'y a pas de franchise, je n'en ai pas vu la couleur.

Le lendemain, je remarque que le lave-glace n'arrive plus dans les tuyaux. J'attends le week-end et le verdit du paternel, ils ont oublié de raccorder mes tuyaux. Bon. Une erreur ça arrive.
Je les appelle et me présente le soir même pour qu'ils me réparent ça. Le gérant, loin de se confondre en excuses, reporte la faute sur son apprenti (qui en rigole) et me propose de me remettre un peu de lave-glace. Considérant que j'avais vidé un bidon entier pour comprendre d'où venait le soucis c'était bien la moindre des choses.

Quelques jours plus tard je remarque que le joint ne plaque pas la vitre. En plus d'être moche ce n'est pas normal. Je les re-recontacte donc, photo à l'appui. Cette fois encore je me déplace et j'ai de nouveau à faire à l'apprenti qui me dit que j'exagère et que c'est comme ça sur toutes les voitures. Pas de bol, j'ai une 500, autant dire que je n'ai eu qu'à sortir dans ma rue pour voir sur des modèles similaires que le joint des autres plaque bien à la vitre. Le joint est clairement reposé à la dégouté, toujours non plaqué mais il y a du mieux et j'en ai marre. Je les quitte sans me voir présenter d'excuses.

 Avant la troisième intervention.

Bien que la 500 ait presque deux ans elle sent toujours le neuf, imaginez bien qu'à peine assise j'ai de suite senti l'humidité. Elle dort pour la première fois depuis des mois sous la pluie, je ne m'inquiète pas. En route j'entends le bruit de l'eau qui se ballade, comme quand on laisse une bouteille en partie vide se promener. Je regarde ma boite à gants et ...




L'eau coule le long du pare-brise à l'intérieur et trempe vide-poche, boîte à gants, tapis de sol, mousse sous la moquette et siège passager.
Arrivée à destination je laisse appeler le paternel pour expliquer le nouveau soucis, le troisième. Évidemment, il lui fait comprendre, sans agressivité aucune, qu'il faut vraiment intervenir vite et que ça comment VRAIMENT à bien faire. Il me le passe pour convenir d'un rendez-vous et j'hérite d'un gérant agressif, je lui en fait la remarque et l'entend me répondre que mon père n'ayant pas prit de pincettes il ne va pas se gêner (ma patience ayant ses limites je lui crie que c'est quand même la troisième boulette qu'il faute, que j'en ai marre et que nous sommes restés tout ce qu'il y a de polis jusque là alors qu'il y a de quoi vraiment s'énerver).


 Après début d’épongeage et plusieurs heures à l'abri.

Bien que dans sa bêtise il se doute qu'il ait perdu une cliente à vie, la moindre des choses aurait été de venir le soir même réparer son erreur. Même pas, monsieur ne veut pas se bouger (il dit faire des interventions jusqu'à Grenoble mais faire 25 km pour réparer une énième bourde c'est trop), ni même le lendemain où il dit être absent (pour un mec qui annonce un service 6j/7 sur son site ...). Je propose de faire le trajet, il refuse et n'a pas le temps (la moindre des choses à ce stade est de le prendre le temps). Je propose de le recevoir lundi soir, pas de réponse. Il finit en disant qu'il rappellera lundi dans l'après-midi (pendant que je suis au boulot) pour convenir d'un rendez-vous (à savoir qu'il pleut mardi sur Lyon). Quand enfin je menace de faire appel à un expert s'il y a des dégâts je me vois répondre que ce n'est que de l'eau.


C O N N A R D



Le billet a été tapé hier soir. J'ai préféré attendre la nuit pour me décider à le publier ou non. À la réflexion si je fais une erreur, une seule erreur, une vente immobilière peut être annulée, lui n'avait qu'à remonter un bête pare-brise, réussit trois malfaçons sans s'en sentir responsable.


------------------------


Dimanche 16/10 au soir, le sol est toujours imbibé. La pluie n'est plus annoncée mardi mais ... lundi 15h00. Je lui laisse jusqu'à lundi 17h00 pour me contacter, la soirée pour intervenir.

Lundi 17/10. J'ai un nouveau pare-brise. Il a fallu que je supporte mauvaise foi, contradictions, mensonges et agressivité pendant 50 minutes (alors que la première fois le remplacement n'en avait pris que 20) mais je suis ENFIN au sec (enfin presque parce que la moquette...).



You Might Also Like

0 commentaires