Le fourre-tout.

janvier 11, 2017

Bien que je ne sois pas vraiment du genre à prendre de bonnes résolutions (ou à les trouver utiles) je pense qu'il est toujours bénéfique de faire le bilan de son année.
Celle ci fut pour moi une véritable bouffée d'air frais après l'horrible (fin 2014-) 2015 que j'évoquais brièvement sur feu LES PETITES CHRONIQUES HÉTÉROCLITES. Mon besoin de changer de blog vient sûrement de là.

Globalement j'ai passé une assez bonne année, j'ai donc choisi de ne garder que le meilleur pour ce bilan.

Même s'il ne passe pas une nuit sans que les douleurs ne me réveillent, avoir pu mettre enfin un nom sur cette chose qui m'épuise depuis des années m'a fait un bien extraordinaire. Une sorte de soulagement. C'est certainement le point le plus positif de l'année.

J'ai d'ailleurs réussi à reprendre les petites randonnées, le Mont Luisandre AIN (là je fais la maligne mais c'était le premier jour d'un anti-inflammatoire qui s'est avéré m'être insupportable et nous avons dû faire demi tour moins d'un kilomètre avant l'arrivée de peur que la descente n'ait raison de moi), les alentours de Crémieu ISÈRE et du barrage de Couzon LOIRE, etc..

Je n'ai pas eu de coup de cœur littéraire, je dois bien avouer que j'ai assez peu lu.
Mon meilleur souvenir sera pour le premier tome de LES CARNETS DE CERISE, TOME 1 : LE ZOO PÉTRIFIÉ de Joris Chamblain et Aurélie Neyret dont je reparlerai certainement sous peu.
J'aimerais réussir à lire au moins un livre par mois tant que je cumulerai mes 39h/semaine et les études. Je pensais mettre à profit ma pause déjeuner pour étudier mais j'ai réellement besoin de me sortir la tête du droit. Depuis quelques jours j'ai choisi ce moment pour lire. Si je m'y tiens je pourrai bouquiner 1h15-1h30 quatre fois par semaine ce qui est toujours plus que le temps que j'y consacre actuellement. J'ai d'ailleurs réussi à terminer MÉMÉ DANS LES ORTIES de Aurélie Valognes  et CAMPING CAR de Sophie Brocas terminé ce midi. Pour ma pause repas de demain j'hésite encore entre NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green (qui me semble avoir de trop longs chapitres pour ne lire que quelques pages par jour) et DICTIONNAIRE AMOUREUX DES FAITS DIVERS de Didier Decoin, tous deux trouvés sous le sapin.
Je me demande régulièrement s'il est préférable de faire de plus longs articles un peu fourre tout - un peu comme celui-ci - ou de laisser certains points, comme les retours lectures, avoir leur propre billets.

J'ai découvert LA marque de collants (et de leggings) parfaite, CALDEZONIA.
J'ai eu un véritable coup de cœur pour une boutique ... de la gare de la Part-Dieu. Même les sacs pour transporter les achats sont canons.
J'ai entrepris un grand désencombrement (DONNONS.ORG et LEBONCOIN).
Une petite boutique lyonnaise propose les bonbons de mon enfance, ces petits bonbons artisanaux à la framboise que j'ai cherché en vain pendant quinze ans.
Le TOUR DE FRANCE est passé à quelques mètres (littéralement) de la maison parentale, c'était GENIAL.
Depuis Noël tourne en boucle pendant mes trajets du soir (le matin c'est encore et toujours RTL2) le dernier album de VIANNEY. Ça faisait bien longtemps que ça ne m'était pas arrivé.
J'ai appris à décolérer (j'en veux toujours autant au poseur de pare-brise, faut pas abuser non plus).
Le ombré a clairement été l'un de mes meilleurs choix de l'année.
Une partie de ces sujets mérite bien des billets dédiés, ou en tout cas moins fouillis. Je tenterai de poster le premier ce week-end.

Je ne sais toujours pas clore mes billets. On se donne rendez-vous d'ici quelques jours j'espère, au plus tard à la fin du mois. J'ai d'ailleurs appris il y a quelques jours que cette façon de bloguer, de ne poster que selon l'envie, de ne pas s'imposer un rythme, avant un nom : le SLOW BLOGGING.

J'avais un besoin de couleur dans cette suite de mots mais aucune illustration appropriée à porté de main, c'est surement pourquoi j'ai opté pour les mots en rose pastel.

- - - - - - - - - - - - -

En attendant le prochain billet, on se retrouve sur  :

You Might Also Like

0 commentaires