A PROPOS

dernière mise à jour le 08/02/2017


Je suis Marion, j'ai 26 ans et vis actuellement entre Lyon et la Dombes.


J'aime la pâtisserie. J'aime le politique. J'aime la campagne. J'aime le chocolat au lait. J'aime lire. J'aime les livres. J'aime le lierre. J'aime les robes. J'aime quand la pluie s'abat contre les fenêtres. J'aime les brocantes. J'aime les vieilles autos. J'aime les plaids. J'aime les fraises et les framboises. J'aime me cacher sous la couette. J'aime la déco. J'aime chanter trop fort et trop faux dans ma voiture. J'aime les couleurs pastel. J'aime les pivoines. J'aime étudier. J'aime Lyon. J'aime correspondre. J'aime les rues luxembourgeoises. J'aime l'Histoire. J'aime tout un tas d'animaux. J'aime les parapluies. J'aime les paillettes. J'aime les broches. J'aime les Polly Pocket de mon enfance. J'aime les anémones et les renoncules. J'aime faire du vélo. J'aime les surprises. J'aime conduire de nuit sur l'autoroute. J'aime la langue française. J'aime la politesse. J'aime les coussins. J'aime les tomates. J'aime l'ordre. J'aime voyager. J'aime mettre des parenthèses dans des parenthèses. J'aime ma Dombes. J'aime les grands chapeaux. J'aime la randonnée. J'aime les sacs. J'aime les carnets. J'aime le fromage (de vache). J'aime les boucles d'oreilles, les colliers et les montres. J'aime le calme. J'aime me lever avant tout le monde.


J'ai tenu un même blog,
LES PETITES CHRONIQUES HÉTÉROCLITES, depuis le lycée puis j'ai eu envie de changer, c'est ainsi qu'est né TROISIÈME SANS ASCENSEUR. Je n'ai jamais vécu au troisième étage. Au dixième avec ascenseur jusqu'au neuvième, au premier avec et sans ascenseur, au deuxième sans ascenseur, oui, mais jamais de troisième étage sans ascenseur. Je ne saurai pas dire pourquoi j'ai choisi d'appeler le blog TROISIÈME SANS ASCENSEUR.


Je suis toujours très flattée quand un auteur, un éditeur, une marque (etc.) me propose un PARTENARIAT. Vous pouvez d'ailleurs les retrouver via le label PARTENARIAT.
Je tiens à ce que chaque partenariat se fasse en toute transparence. D'ailleurs chaque billet rédigé suite à l'un d'eux le précise. Je souhaite garder pleinement mon libre arbitre. Mes avis reflètent donc mes véritables expériences et je ne cherche en aucun cas à flatter un partenaire quel qu'il soit. Si mon expérience est négative je ne tais pas mon mécontentement ou ma déception, mais bien heureusement ce ne sont que de rares exceptions.


Pour vos messages d'amour, une seule adresse :


Vous remerciant de faire vivre ce blog.